Dorure sur bois, technique

Posté par:

La dorure sur bois est une technique apparue dès l’Antiquité consistant à recouvrir le bois de feuilles d’or pour en rehausser l’apparence. Elle est dorénavant surtout pratiquée dans le cadre de la restauration d’œuvres d’art.

La dorure pratiquée de manière performante mobilise un certain nombre de compétences qui relèvent de métiers différents : menuiserie-ébénisterie, sculpture, modelage, reparure (gravure) et dorure. Dans le cadre d’une restauration, la méthode est déduite de la connaissance et de l’examen de la pièce, en particulier au moyen des documents qui peuvent en parler, de la documentation personnelle ou institutionnelles.

La première tâche consiste à vérifier la qualité et solidité de l’objet, de pallier ses défauts au besoin. Puis le bois est préparé pour la dorure, notamment pour améliorer l’adhérence. Il peut être dégraissé à l’aide d’acide acétique et de colle de peau de lapin. Suit l’encollage par application d’une préparation à base de colle de peau et de « Blanc de Meudon » (craie), afin de le rendre plus adhérant pour l’apprêt appliqué à chaud en 8 à 12 couches, immédiatement pochées et lissées. L’apprêt est ensuite poncé et adouci. Le doreur s’occupe alors de la reparure en faisant ressortir les petits détails du décor engorgés par l’apprêt en le gravant minutieusement à nouveau. Les feuilles d’or sont polies et brunies pour faire ressortir les teintes, puis elles sont posées sur le bois. Ce sont souvent des mains féminines qui se chargent de cette étape qui demande beaucoup de délicatesse. L’adoucissage va enfin adapter l’or en fonction du reste de l’œuvre, notamment pour atténuer la différence entre l’or ancien et patiné, et l’or ajouté.

.source wikipedia

0
  Articles en relation
  • No related posts found.